Après avoir essayé l’Oculus Rift dans une convention et en attendant le Playstation VR, j’ai eu le plaisir de tester le HTC Vive grâce à l’invitation du magasin LDLC de Lyon.
Test du HTC Vive à LDLC Lyon

La réalité virtuelle se fait de plus en plus présente dans le monde du jeu vidéo. Les principaux acteurs du marché sont l’Oculus Rift, le HTC Vive et le Playstation VR.

En partenariat avec Nvidia, LDLC propose d’expérimenter le HTC Vive sur un PC monté pour l’occasion. Il se nomme Real T et est équipé de la nouvelle carte graphique de Nvidia : la GeForce® GTX 1080.

Chaleureusement accueilli dans le magasin LDLC à Lyon, j’ai pu me rendre compte des capacités du casque de HTC dans une série de démonstrations d’une trentaine de minutes.

Jeux

Casque sur la tête et manettes en main, me voila plongé dans un open space. Dans la peau d’un employé de bureau, j’ai pu tour à tour me faire un café, allumer mon ordinateur, rentrer mon mot de passe mais également licencier des employés. La vie du bureau n’a jamais été aussi amusante.

HTC Vive

La simulation suivante était purement contemplative. Me baladant sur le pont de l’épave d’un navire échoué au fond de l’océan, j’ai vu évoluer autour de moi de nombreux petits poissons, des raies ainsi qu’une baleine terriblement imposante.

HTC Vive

La troisième expérience ne m’était pas inconnu puisqu’il s’agissait de Tiltbrush de Google. Ce programme permet de dessiner en 3D avec de nombreux outils. Il est possible de se déplacer autour de sa création et de l’admirer sous tous les angles. Cela doit être jouissif pour quiconque possède un bon coup de crayon mais ce n’est malheureusement pas le cas. Malgré cela, j’ai tout de même été bluffé.

Le jeu suivant était un jeu de shoot dans lequel je faisais face à des zombies. Équipé au départ d’un petit pistolet automatique. Au fil des manches j’ai eu accès à un Desert Eagle, un fusil à pompe et un pistolet-mitrailleur.

HTC Vive

Puis je suis passé au jeu d’après qui était un jeu de tir à l’arc. Placé en haut d’une tour, l’objectif est d’empêcher les ennemis d’atteindre la porte de votre château.

La dernière démo se jouait à une seule main et sans bouton. Votre main est un vaisseau et le but est de tirer sur les ennemis tout en évitant leurs tirs.

C’est donc ainsi qu’a toucher à sa fin cette magnifique expérience malheureusement trop courte.

Le casque

Le casque du HTC Vive tient parfaitement bien sur la tête sans être trop lourd. Son champ de vision (110°) n’est pas contraignant et aucun jour ne passe sur les cotés. L’ajout du casque audio assure une immersion totale.

Après une petite demi-heure de pur bonheur, pas un seul signe de motion sickness ni de fatigue visuelle contrairement à l’Oculus Rift ou aux Cardboards. Cela est certainement dû à la résolution de l’écran (2160 X 1200 pixels) supérieure à celle de ses concurrents. La résolution reste cependant le point à améliorer dans les prochaines années pour assurer la pérennité de la VR dans nos salons.

Le casque

Les deux controllers du HTC Vive sont extrêmement bien pensés. Intuitifs et complets, ils sont équipés d’une gâchette à l’arrière et d’un trackpad multifonction. Il s’agit d’un des points forts du HTC Vive.

Mais le plus gros avantage du HTC Vive est sans aucun doute sa zone de déplacement. Grâce aux capteurs disposés aux extrémités de la zone, il est possible de bouger la tête, de se baisser et même de faire quelques pas.

Conclusion

HTC Vive

Le HTC Vive est sans conteste le meilleur casque de réalité virtuelle sur le marché. Le contenu proposé laisse présager une immensité de possibilités pour peu que les développeurs se creusent la tête et que les joueurs osent franchir le pas. Le seul frein reste son prix. Il faudra compter 949 € pour ce procurer le casque ainsi qu’un PC à plus de 1000 € pour faire tourner la bête, soit une addition d’environ 2000€ pour profiter de la réalité virtuelle .

Seul le temps nous dira comment les choses évolueront mais j’espère de tout cœur que la réalité virtuelle va s’imposer comme un standard parce qu’il faut bien se le dire : c’est le futur les petits brains !

Pour finir, je tenais à remercier de nouveau l’équipe de LDLC à Lyon pour leur accueil et pour m’avoir permis de vivre cette expérience unique.

Si vous souhaitez vous aussi essayer le HTC Vive, je vous invite à prendre contact avec le magasin LDLC situé au 22 rue de la Gare, 69009 Lyon. Une inscription au préalable est requise.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.