Le samedi 24 Octobre 2015, j’ai eu le plaisir de me rendre à la Comic Con Paris en compagnie de mes deux meilleurs amis. Tous trois fans de licences tels que Star Wars, Retour Vers Le Futur et amateurs de super-héros, nous avons été comblés de l’ambiance au sein de cet événement.
Comic Con affiche

Généralement mal à l’aise avec les bains de foule, j’ai été agréablement surpris en arrivant à la Comic Con Paris.

Bien que les allées étaient bondées, j’ai été étonné de constater qu’une foule de passionnés était totalement capable d’évoluer dans la joie et la bonne humeur. Comme dans chaque rassemblement populaire, les gens se bousculent et se marchent sur les pieds. Néanmoins, les personnes présentes étaient respectueuses et chaleureuses.

Une cinquantaine de stands occupaient le hall principal de la Comic Con au centre duquel se trouvait la salle Masterclass ainsi que la webradio du salon, animé par Thomas Hercouet de l’Originale pendant les 3 jours.

De nombreux stands de « geekerie » proposaient figurines, T-shirts et mugs à la pelle, des stands d’éditeurs de BD ou de CanalSat avec le trône de Game of Thrones, celui de la Ligue de Sabre-Laser ou encore les stand du Dernier Bar avant la Fin du Monde et de Brooklyn Brewery permettaient de se désaltérer tandis que hot-dogs, bagels et pizzas permettaient de se rassasier.

Allées du Comic Con Paris

De nombreux cosplayeurs arpentaient les allées et nous avons pu croiser la plupart des super-héros avec une grosse proportion de Harley Quinn et du Joker. Plusieurs Marty McFly étaient présents et une multitude de costumes Star Wars envahissaient les moindres recoins. De plus la 501st French Garisson, compagnie de cosplayeurs Star Wars, effectuait régulièrement des parades dans toute la Comic Con, provoquant d’énormes attroupements à chacun de leurs passages.

Chappie au Comic Con Paris
Figurines Star Wars au Comic Con Paris

Les séances de dédicaces et photos ont vu défiler de prestigieux invités tels que Eric Balfour (Haven), James Masters (Buffy, Métal Hurlant Chronicles), Krysten Ritter et Carrie-Anne Moss pour la série Marvel/Netflix Jessica Jones, ainsi que Shawn Ashmore rejoint par Omar Sy pour le panel X-Men. Maisie Williams a malheureusement dû retourner chez elle pour des raisons personnelles et s’est excusée auprès de ses fans sur sa chaîne Youtube. On espère pour elle que tout va bien.

Le collectif Suricate, composé de Raphaël Descraques, Vincent Tirel et Julien Josselin (avec qui j’ai pu avoir une photo), a présenté la vraie bande-annonce de leur long-métrage Les Dissociés (que vous pouvez désormais retrouver gratuitement et en intégralité ici).

Les files d’attente pour assister aux divers panels et conférences nécessitaient d’arriver au moins une heure et demi à l’avance pour s’assurer des places convenables.

Nous avons eu la joie d’assister à la Masterclass donnée par Davy Mourier, François Descraques et Guillaume Lubrano.

Guillaume Lubrano est connu pour la série Métal Hurlant Chronicles dont il faisait la promotion sur le salon en compagnie de l’acteur James Marsters (Spike dans la série Buffy) et Jesper Kyd, célebre compositeur de musique notamment pour les jeux vidéo.

Il nous a présenté deux projets: DarkWatch et un remake de Thierry La Fronde.

Davy Mourier, révélé dans Nerdz et auteur de la BD La Petite Mort dont le troisième tome vient de sortir, nous a également gratifié de deux annonces de séries.

La première se nomme Reboot et lui a été commandé par France 4 qui d’après ses dires, souhaitait une série avec des robots. Un trailer nous a été projeté en exclusivité.

La seconde série se nommera Super Game Bob et contera l’histoire d’un looser trentenaire qui se voit doté d’un pouvoir aléatoire à chaque cartouche qu’il insère dans sa console. L’univers de Nintendo y sera sans doute déformé car Davy ne pense pas que la firme nippone lui laissera utiliser leur univers.

Enfin, François Descraques, que vous connaissez sans doute pour le Visiteur Du Futur ou la chaîne Youtube FrenchBall, qui a fait l’objet d’un article il y a peu. A l’instar de ses camarades, il nous a parlé de deux de ses futurs projets.

Rock Macabre, qui sera disponible sur internet début novembre (disponible ici) et donc je vous mets le trailer ainsi que le mystérieux City of Shadows. Tout ce que l’on en sait est qu’il s’agira d’une série de gangsters à ambiance noire dans laquelle il y aura aussi des vampires.

Je n’ai malheureusement pas pu assister au concours de cosplay car il y avait déjà trop de monde plus d’une heure à l’avance.

Une collection de bustes Batman réalisés par différents artistes a été mise aux enchères le dimanche au profit de l’association CÉKEDUBONHEUR.

Ma conclusion de cette première édition solo de la Comic Con Paris est plutôt positive. Bien que relativement petit, les contenus de qualité présentés et la très bonne ambiance générale de la Comic Con nous a permis à mes amis et moi de passer une journée mémorable.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.